Ancien instituteur-directeur d’école dans le Loiret et ancien coordinateur dans ce département des actions de sensibilisation des jeunes à la sécurité et au civisme dans les cars scolaires, je m’oriente maintenant vers des activités plus personnelles, à dominante artistique.

J’ai commencé, avec l’aide de mon ami Jacques, soudeur confirmé, par donner une nouvelle vie à des outils métalliques anciens sous forme de  »bestioles »…

inconnues du règne animal mais propres à solliciter l’imaginaire

La République du Centre du 30 juin 2017

Le troupeau compte encore une vingtaine de têtes, toutes uniques, assemblées, soudées et traitées antirouille pour une exposition en intérieur comme en extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.